Editorial de l’Arche



La paroisse va commencer bientôt à se vider et je souhaite à tous des vacances reposantes. Dans cet édito, je m’adresse particulièrement aux enfants.

Pour les parents, et surtout pour les mamans, il y a souvent un surcroît de travail dans les maisons de vacances ou chez les grands-parents, et elles ne disposent pas des mêmes moyens qu’à la maison. Soyez-en conscients et prenez l’initiative pour proposer de l’aide. La période de confinement et même celle de dé-confinement ont été stressantes et fatigantes pour vos parents. Votre esprit de service sera très apprécié !

Les vacances scolaires ne sont pas un temps d’oisiveté mais pour d’autres activités. C’est un temps pour faire plus de sport (vous en avez besoin après un printemps bien sédentaire) : foot, tennis, randonnées, sports aquatiques. Il parait que les camps scouts vont être maintenus, mais ils seront probablement un peu différents à cause des règlements sanitaires. Soyons tous reconnaissants des efforts de tant de personnes pour assurer des activités de détente, et ne nous plaignons pas si tout n’est pas comme les années précédentes.

En préparant votre départ, pensez à emporter quelques bons livres. On peut lire facilement en plein air, mais les écrans ne sont pas très performants au soleil ! Une bonne réduction du temps passé devant l’ordinateur serait une excellente résolution.

On ne prend pas des vacances du bon Dieu ! Les parents veilleront sur l’assistance à la messe dominicale et sur la prière en famille. Rien ne vous empêche de vous éclipser pendant quelques minutes pour prier le Seigneur tout seul. La relation avec Jésus doit être personnelle, et rien de mieux que lire et méditer l’évangile chaque jour. Si vous avez l’occasion de recevoir le sacrement de la pénitence, profitez-en ! L’âme a toujours besoin d’un peu de ménage, une bonne confession fait beaucoup de bien. Pensez-y surtout à l’approche de la solennité de l’Assomption.

Pensez aux autres ! D’abord vos parents, puis les grands-parents, oncles et tantes, cousins. C’est rare que tous soient d’accord avec un plan proposé : soyez souples et généreux. Rendez grâce à Dieu pour toutes les bonnes choses de l’été et pensez à ceux qui ne peuvent pas partir pour des raisons d’argent, de santé ou autre.

Le 15 août est une des plus belles fêtes de notre Mère la Vierge Marie. Préparez-la intérieurement et vous rentrerez à Saint-Wandrille avec un bel esprit marial.

Père Dónal

 

 


 

Les commentaires sont fermés.