Editorial de l’Arche



Le 3 août j’ai eu le grand plaisir de passer plusieurs heures dans la Maison Notre-Dame pour proposer le sacrement de la Réconciliation et l’Eucharistie à un bon nombre des résidents. C’était la première fois qu’ils ont pu communier depuis début mars. Leur joie de recevoir le pardon de Dieu et le Corps du Christ était émouvante.

Avant de passer dans leurs chambres, Madame Blandine Lefebvre m’a expliqué qu’une formation préalable sur les protocoles sanitaires était obligatoire, ce que j’ai trouvé de bon sens. Cela m’a fait penser à une réflexion fréquente chez saint Josémaria : « Notre formation n’est jamais parachevée ». Il se référait bien sûr à la formation humaine et spirituelle dont nous avons besoin pour progresser sur le chemin de la sainteté.

Il y a quelques années, pendant le pèlerinage scout à Vézelay, j’ai entendu un routier demander à un autre : « Que fais-tu maintenant pour ta formation ? ». Une bonne question à se poser à la rentrée !

Dans la paroisse, il y a des formations pour les parents des petits enfants qui vont recevoir le baptême, pour les fiancés, pour les catéchumènes et les « recommençants ». Mais quelles autres formations sont proposées ?

Tous les mois il y a des récollections, prêchées par le Père Martinez, pour les messieurs et les dames. Les dates et les horaires sont affichés dans le narthex de l’église.

L’adoration des enfants va reprendre bientôt à 17h un samedi soir par mois1.

Le scoutisme propose une excellente formation humaine et chrétienne aux enfants et aux adolescents. C’est le moment d’inscrire les garçons et les filles à la clairière2 et à la meute3, à la compagnie4 guide ainsi qu’à la patrouille libre du Pecq5. Oui, finalement, nous aurons des scouts dans la paroisse, et j’espère que bientôt la patrouille libre donnera lieu à une vraie troupe !

Le Club Éridan organise des activités sportives, culturelles, ludiques et spirituelles en trois niveaux pour des garçons de 10 à 18 ans. Pour les inscriptions vous pouvez vous adresser à Rémi de Viviés6.

Un groupe de paroissiens se réunit régulièrement pour une formation scripturaire en suivant la méthode de l’Évangile au Cœur7. Ce projet de l’Évangile au cœur est de reprendre la tradition et les méthodes des premières communautés chrétiennes pour diffuser l’Évangile.

Il y a sans doute d’autres possibilités pour se former qui nécessitent peu d’organisation. Je pense notamment à l’étude du Catéchisme de l’Église Catholique ainsi qu’à la version abrégée : il s’agirait simplement de se mettre d’accord entre quelques amis ou voisins pour se réunir autour d’un verre ou d’un café et lire à tour de rôle les questions et réponses de l’Abrégé pour mieux connaître la doctrine de l’Église. Le grand catéchisme pourrait servir comme livre de référence pour certaines questions.

Je pense aussi à l’initiative de plusieurs jeunes, dont quelques paroissiens, pour se former, pour cultiver la vie de prière, l’amitié et l’évangélisation8.

La vocation universelle à la sainteté et à l’apostolat de tous les baptisés requiert une formation qui dure toute la vie !

Père Dónal

 


Les commentaires sont fermés.