Editorial de l’Arche



C’est déjà les vacances pour beaucoup de lycéens et à partir du 5 juillet, c’est les vacances pour tous. Il y aura moins de messes dominicales et il sera difficile d’assurer tous les services paroissiaux. N’hésitez donc pas à vous déclarer disponible en cas d’urgence…

En partant en voyage, on profite de Bison Futé, de Google Maps et de Waze pour choisir le meilleur itinéraire et pour éviter le plus possible les gros bouchons. N’oublions pas d’installer les mises-à-jour les plus récentes. Nous sommes de plus en plus dépendants du GPS ! Surtout, il convient d’installer des mises-à-jour du GPS spirituel pour garder le nord.

Où est Dieu en été ? Il est au ciel et Il est partout. Il sera donc sur la route des vacances et Il sera également sur le lieu de vacances.

« Mais Tu es un Dieu qui Te caches, Dieu d’Israël, Sauveur ! » (Isaïe 45,15). Quand on sort de la routine habituelle, on peut perdre ou oublier les repères spirituels. Il serait dommage de laisser de côté jusqu’à la rentrée la prière et les sacrements.

Donc, à prévoir l’horaire des messes et des confessions sur le lieu de vacances, ainsi que la prière du soir avec les enfants, etc.

En été, on fait souvent de nouvelles rencontres qui sont autant d’occasions d’apostolat et de témoignage de notre foi. C’est encourageant quand on fait la connaissance d’autres chrétiens. Comme au bord de la piscine de Bézatha où Jésus a guéri le monsieur malade depuis 38 ans, nous pouvons tomber sur « une foule de malades : aveugles, boiteux et paralysés » (Jean 5, 2-18). Jésus lui a dit : « Est-ce que tu veux retrouver la santé ? ». Le malade Lui a répondu : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. ». N’attendons donc pas 38 ans pour aider un aveugle, boiteux ou paralysé spirituel.

Bonnes et saintes vacances !

Père Dónal

 

 


 

Les commentaires sont fermés.